Bonjour, 

Je m’appelle Benjamin

J’ai 34 ans et bientôt 12 en tant que consultant en référencement BtoB

je pourrai me présenter en vous étalant mes études, mon parcours mais j’estime qu’il y a plus d’intérêts pour nous que je vous raconte qui je suis vraiment, ma perception de mon métier, voire du monde, et en quoi mes valeurs affectent mon travail – en bien je vous rassure.

Comment tout a commencé ?

Le vrai premier pas dans le monde pro que j’ai fait, ça a été à travers le SEO, le référencement naturel. Je m’en rappelle très bien, j’étais chargé de suivre avec mon responsable de l’époque, le refonte d’un site d’une grosse marque Française dans le BTP. 

C’était la première fois qu’il m’était donné de d’observer un site sous toutes ses coutures. Et sans faire cliché, je vous avoue que ça a fait tilt dans ma tête. C’était une expérience nouvelle et complexe pour moi et c’est ça qui a attiser en quelque sorte ma curiosité et mon envie d’en savoir plus. 

Les réflexes sont venus très vite et à côté de ça, plutôt dans le même temps, j’ai découvert le monde du digital marketing, cet espèce de gigantesque eco-système dans lequel on baigne malgré nous

J’ai appris et étudié pas mal de choses en très peu de temps. J’étais demandeur, ça me plaisait c’était un jeu solitaire où chaque clic de souris m’amenait à pousser toujours plus loin mon “regard critique” même si à l’époque, j’étais très jeune, je crois à peine 23-24 ans et donc mon regard critique était encore à ses balbutiements. 

Quelles sont les valeurs auxquelles je m’attache ?

J’ai la certitude qu’il y a toujours eu en moi cette forme de curiosité et cette profonde empathie envers l’autre. Je me suis et je me trouve encore attiré par ce que l’autre peut exprimer, ressentir. 

Je suis d’un naturel peu bavard et au fur et à mesure des années j’ai comblé cette absence de mots par une grande et sincère écoute. Ça m’a souvent amené à ne lancer que quelques phrases sur des conversations qui pouvaient durer une éternité.

Je trouve que l’écoute est une valeur oubliée, surtout à notre époque où l’échange de mots, les discussions, tournent court, sont brutales, volontairement inappropriées et que les gens ont besoin de la retrouver pour mieux communiquer. 

Au fil des années, j’ai su tisser de très bons liens avec les personnes que j’ai côtoyé dans le milieu du web. Que je les ai rencontrés en physique ou à travers les réseaux sociaux.