Etude de cas - de 450 à 2400 visites SEO en moins d’un an

Je vais vous montrer comment j’ai aidé un client à augmenter son trafic SEO de +270% en moins d’un an seulement et sans créer de backlinks.  

Vous allez pouvoir suivre étape par étape, le processus qui a permis à mon client de passer de 450 à 2400 visites SEO par mois, tout en multipliant par 6 la génération de leads. 

Table of Contents

Partons du postulat de base

Il s’agit d’un site d’une marque Anglaise qui fabrique des équipements automobiles, une industrie bien particulière et très concurrentielle où seulement 4 acteurs se partagent le marché. 

Lors de la première visite du site, le constat immédiat fût l’absence totale de contenu et une désorganisation des informations. 

Mais avant d’aller plus loin dans l’audit du site, il fallait prendre le temps avec le client de comprendre ses besoins : 

  • augmenter la visibilité de son site
  • augmenter le volume de contacts générés 
  • augmenter le capital confiance de la marque 

Mes intentions pour ce projet étaient bien définies, je devais en priorité : 

  • Renforcer la crédibilité et l’ergonomie des pages
  • Renforcer la pertinence des pages clés avec du contenu

Pour autant, et c’est je trouve assez rare pour le souligner, le site était techniquement propre. Il était parfaitement crawlé et indexé et hormis quelques pages orphelines et 404 qui trainaient, il n’y avait pas de grands défis à relever sur ce plan. 

La phase d’observation

Comme à chaque début de projet, il a fallu que je passe du temps sur l’audit du site et de son environnement

Cela me permet par la suite d’avoir une vue plus étendue de ce sur quoi j’ai à travailler pour atteindre les objectifs fixés. 

Voici les quelques points noirs qui sont apparus après cet audit qui s’est essentiellement concentré sur la partie technique et la partie éditoriale : 

  • 3 vieux articles passés en 404
  • 12e de liens sortant cassés
  • 1 lien interne cassé
  • des meta title et descriptions pas du tout optimisées
  • des balises Hn mal organisés et pas optimisées
  • maillage interne presque inexistant
  • aucun CTA visible
  • des pages avec très peu ou pas de contenu et ne ciblant pas la bonne intention de recherche.
  • peu de domaines référents actifs

La stratégie déployé

Pour repartir du bon pied, nous avons acté un plan de consolidation sur 2 mois.

Pendant cette période il y a eu un gros chantier forcément. Notamment sur l’aspect éditorial, je vous rappelle qu’à ce jour, le site ne dispose pas de beaucoup de contenus et les quelques pages ayant la grâce d’en avoir ne sont pas optimales. 

L’idée à donc été d’abord de rectifier les quelques freins techniques dont je vous ai parlé un peu plus haut. Histoire de partir sur des bases saines. 

On a beau dire que en SEO, le contenu + les liens font le jobs, si on a une roue en moins au carrosse il pourra avoir autant de chevaux qu’il veut il roulera pas bien loin. 

Optimisation des contenus

Le plus gros du travail : l’optimisation et la création des contenus

Gros travail parce que tout était fait à l’envers, rien n’était logique dans la distribution de l’information. 

Là encore j’ai voulu que l’on reparte sur des bases solides en faisant un audit des mots-clés et expressions communes. 

Sur une grosse semaine, il a fallu scruter ce qui se racontait sur les forums, les groupes Facebook, Quora, Reddit etc… en plus d’extraire des bases de données de mots-clés via Semrush. 

Après quelques heures à filtrer et trier les mots importants, on avait en face de nous une sélection bien précise des mots à utiliser pour optimiser nos pages : 

  • mot-clé principal et variantes
  • mot-clé avec intention d’achat
  • entitées
  • chiffres et mesures

Avant de rédiger ou d’optimiser quoique ce soit, nous avons revu entièrement l’arborescence produit du site pour obtenir une navigation plus fluide et plus en adéquation avec les intentions de recherche des internautes. 

Nous avons même créé une nouvelle section destinées aux produits en occasion. Jusqu’à lors les produits en occasion étaient proposés uniquement sur leur page facebook à la façon “je vends un pantalon APC jamais porté”. 

Gabarit des nouvelles pages

La navigation sur un site doit être la plus simple possible. Pour l’internaute comme pour le moteur.

A partir du moment où il y a réflexion ou blocage ça veut dire que l’expérience utilisateur doit être revue. 

Pour le coup, nous avons repenser un nouveau gabarit pour les pages catégories et les fiches produits afin que les informations + les boutons d’appel à l’action soient tous placés de manière astucieuse. 

Une bonne ergonomie doit faciliter la prise d’information et le passage à l’acte, toujours !

Production des nouveaux contenus

Une fois la structure revue et prête à l’emploi, il a fallu s’attaquer à l’optimisation des pages en s’occupant d’abord de ré-écrire les différentes balises Title et H1 sans oublier la rédaction des meta descriptions qui étaient aux abonnés absents depuis le départ. 

Chose faite, chaque catégorie et sous catégorie produit à reçu 600 mots intégrant l’ensemble des termes prévus. L’idée était non d’informer en priorité l’internaute mais surtout de donner une plus grande valeur sémantique aux pages. 

Ensuite chaque catégorie a été maillé aux autres pour favoriser la navigation des internautes et des crawlers

Dans des cas comme celui-ci où il n'y a pas beaucoup de backlink, travailler son maillage interne peut grandement aider

La dernière étape consistait à optimiser les faibles contenus au sein des pages produits en ajoutant environ 300 mots par page. Il fallait avant tout améliorer la valeur sémantique des pages produits mais il fallait aussi apporter une valeur ajouter à l’internaute pour qu’il se décide à remplir un formulaire. 

En dehors de la présentation du produit, on a donc décidé de remplir les fiches produits qu’avec des listes à puces où l’essentiel des avantages techniques des produits étaient mentionnés. 

Certaines des fiches produits ont même eu la chance de recevoir des vidéos de démo pour donner un peu plus de valeur et de richesse à la prise d’information. 

Les contenus de la page d’accueil

Phase importante également, nous avons créé + 800 mots supplémentaires sur la page d’accueil afin de répondre aux questions principales que se posaient les internautes et pour introduire certaines sections du site.

Les résultats ?

volume de mots-clés en top10

En moins d’un an, le site est passé de 18 mots-clés à 112 mots-clés positionnés sur les deux premières pages de résultat de recherche. Dont de 0 à 30 mots-clés sur les 3 premières positions. 

Le trafic SEO s’en est ressenti puisque entre juin 2019 (date de début de la prestation) et mai 2020 (plus haut pic de trafic) il y a eu une augmentation de 277%

augmentation du trafic seo

Non seulement le site a généré d’avantages de visites SEO mais il a aussi multiplié son volume de leads générés par 6 en passant d’une moyenne de 12 contacts / mois à une moyenne de 75. 

Encore une fois ce résultat est uniquement dû à des corrections techniques et la création de contenus rien de plus. 

Il est inutile de vouloir obtenir plus de backlinks si la santé technique et éditoriale de votre site est à soigner. 

Depuis ce jour, avec ce client, nous avons lancé une campagne de netlinking, je vous reparlerai très bientôt des étapes de réflexion et des résultats. 

Si vous aussi vous souhaitez avoir les mêmes évolutions pour votre site, je me tiens prêt à recevoir votre message 

Facebook
Twitter
LinkedIn

Submit your response

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.