Benjamin Bar
Benjamin Bar

BtoB SEO consultant / BtoB Brand Content Strategist

Facebook
Twitter
LinkedIn

10 conseils pour bien rédiger vos meta-descriptions

Parmi les éléments d’un site qui font la différence lorsqu’ils sont traités avec la plus grande des attentions, il y a sans nul doute la méta description. J’ai souvent l’impression qu’on lui confère toutes les qualités sans en être convaincu. 

Alors que dans les faits, une page avec une meta description rédigée dans les règles de l’art bénéficie d’un bon bonus niveau taux de clics par rapport à une autre page similaire qui , elle, n’aurait pas une description rédigée correctement. 

Même si je ne suis pas un grand fan de ce style d’article, je vais essayer de vous donner 10 conseils pour rédiger une méta-description convaincante. L’objectif étant que vous n’ayez plus besoin de personne pour le faire. 

Gardez un œil sur la longueur

Vous avez probablement entendu dire par plusieurs sources que votre méta-description ne peut pas dépasser 155 caractères. Je vous le dis, vous pouvez dépasser cette “limite”, Google estimera lui-même le nombre de caractères qu’il laissera visibles à l’internaute sur les pages de résultats de recherche. 

Toutefois, gardez bien ce nombre en tête pour que vos prochaines descriptions ne soient pas trop courtes. Si Google permet d’afficher parfois jusqu’à 180 caractères pourquoi renier sur un mot ? 

Note : vous obtiendrez de meilleurs résultats en vous concentrant sur l’expérience utilisateur et non sur le nombre de caractères.

Pour étayer cette affirmation, Brodie Clark a mené une expérience dans laquelle il a pris une méta-description courte et l’a transformée en une méta-description dynamique et tronquée afin de comparer les taux de clics.

L’expérience s’est déroulée sur 84 jours, dont 42 avec les méta-descriptions courtes et les 42 autres avec la description tronquée complète.

Le taux de clics pour le terme « déménageurs interétatiques » est passé de 2,8 % à 3,9 %, comme vous pouvez le voir ci-dessous.

Cela représente une augmentation de 36 % si l’on utilise la méta-description complète et tronquée au lieu de la méta-description courte qui ne dépasse pas la limite des 155 caractères.

Rédigez pour l’internaute par pour le moteur de recherche

Je parie que vous avez déjà entendu cela un million de fois, mais c’est un élément tellement essentiel du référencement que je ne pouvais pas le laisser de côté.

Pour la petite histoire la volonté de Google a toujours été de satisfaire le besoin d’informations de l’humain. Toutes ses évolutions depuis 1998 n’ont eu que de cesse de répondre à cette intention. 

C’est pourquoi la meta description est et restera encore très longtemps un élément important de l’optimisation d’un site internet. Certes elle n’impacte pas directement le positionnement d’une page mais elle permet d’attirer les internautes chez vous. 

N’oubliez donc pas de toujours rédiger votre méta-description comme si vous vous adressiez à une personne. Essayez d’inclure les informations que vous pensez être utiles et intéressantes pour elle. 

Utilisez des mots-clés avec modération

L’utilisateur c’est bien beau, mais le moteur de recherche nous affiche quand même en surbrillance le ou les mots-clés qui sont présents sur notre balise title. 

Alors pourquoi ne pas rédiger votre meta description avec cette fonction en tête ? Je vous invite donc à inclure au moins une fois l’expression que vous avez utilisée pour rédiger votre balise title. 

Mais attention n’en faites pas trop non plus 

Faites en sorte qu’elle soit aussi lisible, concise et claire que possible pour augmenter les taux de clics.

S’il y a une chose que je veux que vous reteniez de cet article, c’est que vous ne devez pas remplir la méta-description de mots-clés uniquement pour obtenir de la surbrillance partout. 

Utilisez-les à bon escient et de manière ciblée.

Démarquez-vous dans l’usage de vos mots

On estime qu’il y a environ 70 millions de nouveaux articles de blog publiés sur WordPress chaque mois ? Autant dire que la concurrence est rude dans tous les domaines, y compris le votre. 

La question est de savoir comment vous allez faire pour vous démarquer de cette masse ? 

En un mot : singularité 

rediger une meta description

Si vous cherchez une source d’information pour vous apprendre à skier, vous êtes presque sûr de l’apprendre en cliquant sur leur lien.

Ils offrent à leurs lecteurs un contenu de grande valeur (alors oui la valeur c’est subjectif) sur lequel il est difficile de ne pas cliquer. C’est exactement ce que vous devez faire pour vous démarquer.

Évitez d’utiliser des méta-descriptions en double

Il ne peut y avoir qu’une seule meta description par page, dans le sens où chacune des meta descriptions de votre site doit être traitée avec un certain individualisme. Pourquoi donc ne faut-il pas de meta description en double ? 

  • Une description en double peut empêcher les utilisateurs de différencier les résultats de recherche dans Google.
  • Une description en double peut donner l’impression aux utilisateurs que votre site Web est du spam.
  • Une description en double réduira probablement le taux de clics puisqu’elle n’est pas spécifique à la page elle-même.

N’oubliez pas que les méta-descriptions ne vous permettent pas d’obtenir un meilleur classement.

Dans une déclaration officielle de Google datant de 2009, il a été précisé que les méta-descriptions n’ont aucun impact direct sur le classement de votre page.

Even though we sometimes use the description meta tag for the snippets we show, we still don’t use the description meta tag in our ranking.

https://developers.google.com/search/blog/2009/09/google-does-not-use-keywords-meta-tag

Mais cela ne signifie pas que les méta-descriptions n’ont pas un impact indirect sur le classement d’une page. Car c’est le cas.

En suivant mes conseils, vous êtes en mesure d’améliorer vos taux de clics dans les SERP de Google. Et, comme vous le savez probablement maintenant, vos taux de clics ont un impact direct sur le classement de vos pages.

Donc, la prochaine fois que vous entendrez dire que les méta-descriptions ne vous aident pas à vous classer dans Google, détrompez-vous. Elles ont un impact indirect sur votre classement.

Essayez d’inclure un appel à l’action

Les internautes veulent savoir ce qu’ils ont à gagner lorsqu’ils parcourent les résultats de recherche. C’est pourquoi vous devriez envisager de le leur faire savoir.

En considérant votre méta-description comme une publicité avec un appel à l’action, vous serez en mesure de convertir plus de clics.

appel a l'action meta description

Sur cet exemple, la meta description indique clairement à l’internaute qu’il peut apprendre à créer un buyer persona pour son client idéal.

Pourquoi ne pas l’utiliser également dans vos méta-descriptions ?

Faites correspondre le sujet de la page

Celle-ci est assez explicite, mais j’ai vu d’innombrables méta-descriptions qui ne correspondent même pas au contenu de la page.

Si votre page traite de la création d’une formation en ligne, vous feriez mieux de l’indiquer dans votre méta-description et de faire savoir aux gens à quoi s’attendre.

Prenez la meta description comme un teasing de film, en quelques lignes seulement vous devez mettre en avant le contenu de votre page sans trop en dire, sans se perdre dans les détails. 

Testez encore et toujours

A mon sens, une meta description doit toujours évoluer. Elle ne doit pas être un élément figé et dont l’efficacité est inébranlable. Je vous recommande de modifier vos meta descriptions autant de fois que vous considérez que c’est nécessaire. 

Alors parfois, vous aurez de mauvaises surprises, je ne peux pas vous dire qu’en ré-écrivant vos descriptions vous ferez toujours mouche. Mais selon moi c’est un exercice qu’il faut avoir en tête, et qu’il faut constamment manier.

En testant encore et encore vos meta description, vous allez affiner votre style d’écriture, être plus percutant, parfois moins pompeux dans vos phrases etc.. 

En revanche, je vous conseille de faire cet exercice sur des pages qui ne reçoivent pas beaucoup de trafic, voire pas du tout. Vous aurez moins de mauvaises surprises que si vous vous amusez à re-rédiger une meta description d’une page qui a déjà un taux de clics conséquent. 

Utilisez l’humour

Vous voulez attirer l’attention du lecteur et le forcer à cliquer sur votre lien. Quelle meilleure façon de le faire que d’utiliser l’art de l’humour ? Il n’y a vraiment aucune raison de ne pas utiliser l’art de l’humour. Faites simplement attention au style d’humour que vous utilisez et à son dosage. 

Par exemple, le sarcasme pour un cabinet d’avocats n’est pas la meilleure des stratégies. 

Ne réfléchissez pas trop

J’ai maintenant couvert 10 conseils différents pour écrire une meilleure méta-description pour votre site Web.

Ces conseils doivent être utilisés comme des lignes directrices, à vous de trouver l’orientation éditoriale que vous souhaitez. 

Mais ne réfléchissez pas trop quand vous rédigez une meta description. Ces quelques caractères ne doivent pas faire naître des blocages ou des réticences. Allez-y le plus naturellement possible, sans vous forcer. 

Facebook
Twitter
LinkedIn

More to explorer

Submit your response

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.